Quel que soit son statut de résidence (résident ou frontalier), ressortissant d’un pays européen ou non, tout salarié travaillant au Luxembourg, y compris s’il s’agit d’un salarié détaché ou frontalier, est assujetti au code du travail en vigueur au Luxembourg, c’est à dire aux lois luxembourgeoises régissant le monde du travail.

Informations utiles sur le monde du travail au Luxembourg

Durée légale du travail au Luxembourg

La durée légale du travail est de 8 heures par jour et 40 heures par semaine. La durée maximale de travail ne peut dépasser 10 heures par jour, ni 48 heures par semaine.

Chaque salarié a légalement droit à un congé annuel payé de 25 jours ouvrables, auxquels s’ajoutent 10 jours fériés légaux : le Nouvel An, le lundi de Pâques, le 1er mai, l’Ascension, le lundi de Pentecôte, la Fête Nationale (23 juin), l’Assomption, la Toussaint (1er novembre), le jour et le lendemain de Noël (25 et 26 décembre).

Les différents types de contrat de travail

Il existe plusieurs types de contrat de travail, dont parmi les plus importants : le contrat à durée indéterminée et le contrat à durée déterminée.

Le contrat à durée indéterminée

Le CDI est un contrat de travail sans date d’échéance qui peut être rompu par les 2 parties avec un délai de préavis minimum. L’employeur qui rompt le contrat doit justifier sa décision alors que l’employé peut démissionner sans aucune justification.

Le contrat à durée déterminée

Le CDD est un contrat de travail signé entre les parties pour une durée précise et pour une tâche précise, non durable. Le durée maximale d’un CDD est de 2 ans et il peut être renouvelé 2 fois.

La rémunération du travailleur salarié

L’employeur et son salarié peuvent décider librement du salaire auquel sera rémunéré l’employé. Celui-ci est calculé en fonction de la mission ou du poste, des qualifications du salarié et de ses compétences. Voir les métiers et salaires.

Le salaire ne peut toutefois être inférieur au salaire social minimum (SSM). Celui-ci s’élève actuellement à 1 998.59 € bruts par mois pour un salarié ne disposant d’aucune qualification professionnelle. Un salarié qualifié bénéficiera de 120% de ce montant, soit 2 398,30 €, pour un travail à plein temps. Les mineurs de 17-18 ans sont rémunérés sur la base de 80% du SSM, les 15-17 ans sur la base de 75%.

Ce que vous devez savoir si vous postulez à un travail étudiant.

Vous cherchez un emploi au Luxembourg, suivez ce lien.

Statut identique pour les réfugiés et les résidents luxembourgeois

La question de l’embauche des réfugiés a été étudiée par l’Adem le 11 mai 2017 à l’occasion du Diversity Day. Les personnes bénéficiaires de protection internationale aussi appelées « réfugiés » sont de plus en plus nombreuses sur le territoire luxembourgeois. Certains profils intéressent les sociétés luxembourgeoises, notamment en cas de manque de main d’œuvre dans certains domaines.

La loi luxembourgeoise donne aux réfugiés le même droit au travail qu’aux résidents luxembourgeois : ils n’ont pas besoin d’une autorisation de travail.


Langues parlées dans le cadre du travail

Le luxembourgeois, le français et l’allemand sont les trois langues officielles au Luxembourg. Toutefois, compte tenu de la forte proportion d’étrangers et d’entreprises étrangères l’anglais est très fortement pratiqué dans de nombreux secteurs de la vie professionnelle.

Dans certains métiers comme les aides et soins à la personne entre autres, connaître le luxembourgeois s’avérera incontournable. Savoir parler le luxembourgeois est très apprécié par la population d’origine luxembourgeoise, entre autres dans les magasins et services.

Importance du networking

Le Luxembourg est un petit pays, souvent assimilé à un gros village compte tenu du nombre d’habitants. Le réseau personnel est très important dans le cadre des relations professionnelles. N’hésitez pas à vous tourner vers les nombreuses associations favorisant le « networking ” !