Les impôts des particuliers au Luxembourg

Imposition sur le revenu Luxembourg

La fiscalité est un des aspects fondamental du système économique du Luxembourg. Connu pour son économie robuste et son environnement fiscal favorable, le Luxembourg a développé un système fiscal sophistiqué qui attire à la fois les particuliers et les entreprises.

Vous trouverez ici un aperçu de la fiscalité au Luxembourg et des différents types d’impôts qui s’appliquent aux particuliers, dont le principal : l’impôt sur le revenu.

L’impot sur le revenu des personnes physiques au Luxembourg

Qui est redevable de l’impôt sur le revenu au Luxembourg ?

Au Luxembourg, les personnes physiques sont redevables de l’impôt sur le revenu, dès lors qu’elles perçoivent un revenu quel qu’en soit la catégorie et le mode de recouvrement. Toutefois, selon le dernier barème des revenus, les personnes percevant de revenus inférieurs à 11.265 euros ne sont pas redevables de l’impôt.

Au-delà de ce montant de revenus, tous les salariés et pensionnés sont redevables de l’impôt sur le revenu, quel que soit leur statut résident ou non-résident.

En savoir plus sur la déclaration de revenus des particuliers au Luxembourg.

A combien s’élève l’impôt sur le revenu au Luxembourg ?

Le système d’impôt sur le revenu au Luxembourg est progressif. Il se calcule en fonction du montant des revenus perçus. Les taux de l’impôt sur le revenu varient de 0 à 42 %. La plus haute tranche de 42% s’applique sur les revenus au-delà de 200.004 euros.

La majoration de taux du Fonds pour l’emploi porte le taux effectif global à 45,75% maximum, pour des revenus de 200.005 euros et plus.

A partir du 1er janvier 2023 et afin de répondre à l’inflation, un “crédit d’impôt conjoncture” s’applique pour tous les résidents et travailleurs frontaliers. Il est versé directement sur les salaires et pensions mensuels.

Grâce à notre calculatrice fiscale intégrée ci-dessous, estimez votre impôt et vos revenus nets finaux, sur la base de vos revenus bruts et de votre situation familiale.

Anticipez votre impôt sur le revenu au Luxembourg

Vous avez un prochain entretien d’embauche ou une négociation salariale en vue ? Calculez vos revenus nets, déduction faite des impôts à prévoir.

Principe du salaire net

Au Luxembourg, votre employeur prélève directement l’impôt sur le revenu sur votre salaire. 

Ceci veut dire qu’en fin de mois, vous percevrez un salaire net, déduction faite des cotisations sociales, mais aussi de votre impôt sur le revenu estimé.

Quelle différence entre salaire brut et salaire net ? Quels niveaux de salaires au Luxembourg ?

Taxation et paiement de l’impôt sur le revenu à la source

L’impôt sur le revenu au Luxembourg est directement prélevé à la source sur la base d’une fiche d’impôt éditée annuellement par l’Administration. Cette feuille d’impôt détermine votre classe d’impôt selon votre situation familiale et votre statut.

Les salariés ou pensionnés payent leur impôt sur le revenu, directement à la source. Cela signifie que votre employeur verse chaque mois un salaire net, déduction faite du montant de l’impôt sur le revenu.

En effet, votre employeur calcule votre impôt sur le revenu sur la base d’une fiche de retenue d’impôt, délivrée individuellement par l’administration luxembourgeoise. Il prélève ensuite le montant de l’impôt sur votre salaire ou de votre pension 

Attention, même si les salaires sont imposés à la source, vous devez néanmoins déclarer tous vos revenus une fois par an auprès de l’administration fiscale. Voir ci-dessous.

Principe de la fiche de retenue d’impôt au Luxembourg

Au Luxembourg, chaque emploi ou pension donne lieu à l’établissement d’une carte d’impôt ou “fiche de retenue d’impôt”.

Mise à jour de la fiche de retenue d’impôt

La fiche de retenu d’impôt est établie systématiquement par l’administration fiscale qui l’envoie chaque année au contribuable. En cas de modification de sa situation, comme un changement d’emploi, départ en retraite, mariage, naissance d’un enfant, … le contribuable reçoit une mise à jour de cette fiche de retenue d’impôt.

Toutes les fiches de retenue d’impôts sont acheminées par courrier postal au domicile du contribuable. A réception, vous devez la transmettre à votre employeur pour calcul de votre prélèvement à la source.

Vous n’avez rien reçu ? Contactez votre bureau RTS émetteur, selon votre lieu de résidence.

Qui doit avoir une fiche de retenue d’impôt ?

Quiconque exerçant une activité professionnelle doit avoir une fiche de retenue d’impôt. Toutefois, la fiche de retenue d’impôt n’est en principe pas nécessaire dans les cas suivants :

Vous occupez un premier emploi au Luxembourg ? Vous recevrez la carte d’impôt de la façon suivante :

  • Si vous êtes résident et salarié contribuable résident, vous recevez directement votre fiche d’impôt sans intervention de votre part. En effet, l’Administration des contributions directes émet la carte d’impôt après votre affiliation à la CCSS par votre nouvel employeur. Vous recevez votre carte d’impôt dans un délai de 30 jours ouvrables maximum.
  • Si vous êtes salarié et non-résident (travailleur frontalier), vous devez demander votre fiche de retenue d’impôt dès votre entrée dans l’emploi. Pour cela, vous devez intervenir auprès du bureau RTS non-résident à Luxembourg. Les années suivantes, vous recevrez automatiquement un formulaire à compléter pour envoi des fiches suivantes.

Que faire avec la fiche de retenue d’impôt ou carte d’impôt ?

Dès réception de la carte d’impôt par les services administratifs, n’oubliez pas de la communiquer à votre employeur. En effet, cette fiche de retenue d’impôt lui permet d’identifier la classe d’impôt dont vous dépendez. Il pourra ainsi calculer et retenir votre impôt directement à la source.

En cas d’absence de fiche de retenue d’impôt, l’employeur applique arbitrairement la classe d’impôt et le taux de retenue d’impôt le plus onéreux. Il rectifiera le taux seulement à réception de la fiche. Il est donc important que votre employeur soit en possession de cette carte d’impôt dans les meilleurs délais.

Autres impôts dûs par les particuliers au Luxembourg

Droits d’accises sur certains produits

Des droits d’accises sont perçus sur un certain nombre de produits. Le tabac, l’alcool, le carburant et le mazout de chauffage sont notament taxés à l’achat.

Le commerçant perçoit ces taxes lors de la livraison des produits concernés par les droits d’accise. Ceux-ci sont inclus dans les prix affichés et seront reversés à l’administration par le commerçant.

Impôt foncier sur les immeubles au Luxembourg

Le propriétaire d’immeubles bâtis ou non bâtis doit payer un impôt foncier à l’administration communale concernée. Il est payable chaque année auprès de la commune de résidence.
Cet impôt foncier fait l’objet en 2023 d’une réévaluation. Il est désormais calculé sur la base du potentiel constructible du terrain concerné, multiplié par un taux d’imposition fixé par chaque commune.

Les personnes propriétaires de leur logement bénéficient d’un abattement de 2.000 euros sur la valeur de base.

Vous trouverez ici un simulateur de votre impôt foncier.

Taxe sur la Valeur Ajoutée – TVA

La TVA est une taxe prélevée sur les biens et les services. Le taux normal de TVA au Luxembourg est de 17 %. Toutefois, certains biens et services peuvent être soumis à des taux différents, comme le taux réduit de 8 % pour certaines denrées alimentaires et boissons non alcoolisées. Les produits dits de nécessité bénéficient d’un taux plus bas selon le type de produit.

C’est le consommateur final qui paye une taxe sur la valeur ajoutée sur les produits qu’il consomme. L’entreprise qui la collecte la reverse ensuite à l’administration.
La TVA est incluse dans le prix affiché ou doit être ajoutée dans le cas d’un prix affiché hors taxes (HT).

Impôt sur la fortune au Luxembourg

Au Luxembourg, il n’existe pas d’impôt sur la fortune pour les personnes physiques. Cette taxe a été abrogée en 2006.

En revanche, les entreprises sont assujetties à un impôt sur la fortune. En savoir plus sur l’imposition des entreprises au Luxembourg.

Gestion de patrimoine et optimisation fiscale au Luxembourg

Le Luxembourg est réputé pour sa gestion de patrimoine. Les banques et autres family offices offrent toute une gamme de services financiers et d’instruments d’investissement pour faire fructifier son patrimoine dans le cadre d’une gestion fiscale optimale.

Les particuliers fortunés peuvent ainsi bénéficier de solutions de planification patrimoniale et de structuration de leur patrimoine .

Attention toutefois au respect des réglementations fiscales. Les particuliers, comme les entreprises, doivent remplir leurs obligations en matière de déclaration de leurs revenus au Luxembourg et respecter les délais de dépôt.

Le non-respect des obligations fiscales peut entraîner des pénalités et d’autres conséquences juridiques.

Recourir à des experts fiscaux ou à des comptables agréés permet de garantir la conformité de ses stratégies d’investissement et d’optimiser sa planification fiscale.

Vous arrivez au Luxembourg ? Retrouvez ici quelques repères indispensables sur la fiscalité au Luxembourg.

Partenaire silver

ARENDT Bridging the gap between legal advice and its implementation

Arendt Institute Luxembourg, formation tous secteurs d’activité

Voir

Ils nous font confiance

AXA assurances Luxembourg
Raiffeisen Luxembourg
Enfant roi