Lorsque vous vous installez dans un autre pays, il est important d’obtenir des repères simples et pratiques rapidement, notamment en ce qui concerne le marché de l’emploi, les métiers qui recrutent et les niveaux de salaires.
Vous trouverez ici les informations utiles en matière de salaires :  calcul du salaire net à partir du brut annoncé par votre employeur, salaire minimum et écarts de salaires hommes-femmes.

Niveaux de salaire, brut / net

Cotisations sociales et imposition à la source

Dans les négociations salariales, on parle toujours du salaire brut, c’est à dire avant déductions des différentes cotisations sociales et surtout avant impôt, puisque celui-ci est prélevé à la source au Luxembourg.

Sur le salaire brut négocié, plusieurs charges payées par l’employé seront à déduire. Il s’agit notamment des cotisations de sécurité sociale qui couvrent l’assurance maladie, l’assurance pour la pension vieillesse et l’assurance soins de longue durée. Ces prélèvements varient en fonction des instructions établies annuellement par le Ministère des Finances (impôts) et en fonction de votre situation personnelle.

En complément de ces cotisations, calculées en % sur le salaire brut, les impôts dus par le salarié sont directement déduits à la source par l’employeur. 

Le salaire perçu par le salarié sera un salaire net de toutes les cotisations sociales et les impôts. 

Ces calculs ne tiennent pas compte de certains autres revenus qui pourraient être perçus par l’employé comme les avantages en nature (voiture de société, etc) et les frais de déplacement.

Salaire minimum social

Le salaire est librement fixé entre l’employeur et le salarié en tant que contrepartie au travail effectué. Au Luxembourg, il existe un salaire minimum social (SSM) qui doit être respecté par l’employeur.

Ce salaire minimum est déterminé à deux niveaux, salaire minimum non qualifié et salaire minimum qualifié :

  • Depuis le 1er janvier 2020, le salaire minimum social non qualifié s’élève à 12,3815 euros par heure, ce qui équivaut à € 2.141,99 euros brut mensuels pour un travail à temps plein de 40 heures par semaine. 
    Ce salaire peut être réduit en fonction de l’âge de la personne (de moins de 18 ans). Voir les jobs d’été.
  • le salaire social minimum qualifié s’élève à 2.570,39 € brut par mois.
    La qualification doit être justifiée par une certification officielle, ou par un nombre minimum d’années d’expérience professionnelle. Éventuellement, ces règles sont régies par les conventions collectives du secteur dans lequel on travaille.

Les minima sociaux sont adaptés par l’administration en fonction des rémunérations moyennes. En cas d’augmentation de ces minima, les employeurs doivent augmenter les salariés concernés en conséquence. 

Les salaires sont par ailleurs indexés sur le coût de la vie. Lorsque l’indice des prix augmente de +2,5% au cours des 6 mois précédents, l’ensemble des salaires doit être augmentés dans la même mesure.

Voir le coût de la vie au Luxembourg

Salaires moyens par secteur d’activité

Le salaire moyen versé au Luxembourg est d’après les dernières statistiques le plus élevé parmi les 34 pays de l’OCDE. 
En 2017, il s’élevait à 63.062 dollars annuels en moyenne, devant la Suisse (62.283 dollars,) l’Islande (61.787 dollars) et les Etats-Unis (60. 558 dollars). Source OCDE.

Les salaires moyens au Luxembourg sont élevés et montrent des différences significatives entre les secteurs d’activité (données STATEC) :

  • Industrie 53.009 €
  • Construction: 42.847 €
  • Services: 63.457 €
  • Commerce, réparation d’automobiles: 46.149 €
  • Activités financières et assurances: 98.122 €

* Salaires 2018 pour une période de 40 heures

Source: Administration des contributions directes. 

Voir l’étude de rémunération 2018 par métier et par secteur d’activité

Egalité hommes-femmes, écarts de rémunérations selon les sexes

Au Luxembourg, l’écart de salaire entre les hommes et les femmes s’élève à 5,4%. En Europe, les écarts de salaire entre les hommes et les femmes sont de 16% en moyenne. Ce qui veut dire que quand un homme gagne 1 euro, 1 femme gagne 84 cents pour un poste équivalent. 

Le gouvernement luxembourgeois s’est engagé concrètement depuis plus de 20 ans à promouvoir l’égalité hommes-femmes à tous les niveaux de la société.  Un Ministère de la Promotion féminine a été créé en 1995, remplacé depuis par le Ministère de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes (MEGA). Les lois promulguées visent à respecter cette égalité. Un portail de l’Egalité entre femmes et hommes a été mis en place. Il traite de l’égalité sur différents thèmes dont les principaux sont le travail, la société et la jeunesse.

La plateforme CNFL, Conseil National des Femmes au Luxembourg recense les différents contacts compétents dans le domaine de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des institutions et avec les partenaires.

Le Luxembourg atteint d’ailleurs le score maximal de 100 (avec 5 autres pays seulement sur 187 étudiés) dans une étude de la Banque Mondiale en 2019,  Les Femmes, l’Entreprise et le Droit 2019: une décennie de réformes. Seuls 6 pays, la Belgique, le Danemark, la France, la Lettonie, la Suède et le Luxembourg ont ainsi été crédités de ce score de 100, attestant d’une égalité Hommes-Femmes dans différents domaines dont les transports, l’accès à l’emploi, les rémunérations, le mariage, la maternité, les prestations de retraite.

Vous souhaitez rejoindre une association d’intégration exclusivement féminine ? Rejoignez Hub Dot.

Voir le marché de l’emploi au Luxembourg.

Vous recherchez un emploi au Luxembourg ? Voici les moyens qui peuvent vous aider.