Esch-sur-Alzette et ses environs, de multiples attraits

Esch-sur-Alzette est la deuxième plus grande ville du pays après la capitale Luxembourg. Elle est située dans le sud du Luxembourg, à proximité immédiate de la frontière française. Elle montre aujourd’hui un réel dynamisme et de nombreux attraits.

Population à Esch-sur-Alzette

Nombre d'habitants au 1er janvier 2022

Nombre de nationalités différentes

  • % de la population étrangère 52% 52%

ESCH 2022, capitale européenne de la culture

Avec 10 communes du sud du Luxembourg et 8 communes françaises voisines, Esch-sur-Alzette devient Capitale européenne de la culture 2022.

Décerné chaque année à deux villes de l’Union européenne, le label “Capitale européenne de la Culture” met en lumière la diversité de culture au sein du continent européen. La communuaté urbaine autour de Esch-sur-Alzette a été sélectionnée en même temps que la ville de Kaunas en Lituanie.

Pour rayonner en tant que Capitale Européenne de la culture, Esch 2022 présente un programme “Remix culture”. L’objectif est de créér des synergies autour d’un même projet commun de développement durable et d’engagement fort du public.

Tous les résidents des territoires autour de Esch, en France ou au Luxembourg, sont invités à participer en publiant leurs plus belles photos en utilisant les hashtags de leur municipalité : #bettembourg2022, #ccphva2022, #differdange2022, #dudelange2022, #eschsuralzette2022, #mondercange2022, #kaerjeng2022, #kayltetange2022, #petange2022, #rumelange2022, #sanem2022, #schifflange2022, … L’occasion de découvrir la région avec un oeil nouveau.

De multiples événèments sont organisés autour de différents thèmes : musique, arts de la rue, danse, design, architecture, nature… Ces événements sont conçus pour tous les publics et tous les âges.

Plus d’informations sur le site Esch2022.

Habiter à Esch-sur-Alzette, une ville aux multiples attraits

La ville d’Esch-sur-Alzette dispose de toutes les structures scolaires et extra-scolaires pour faciliter la vie de ses habitants. Même si elle longtemps souffert d’une mauvaise réputation, la ville de Esch-sur-Alzette retouve aujourd’hui un regain d’attention. 

La Rue de l’Alzette et la grande zone piétonnière font le bonheur des amateurs de shopping avec ses nombreux magasins, ses restaurants et bars et son marché. 

Esch propose également une vie culturelle importante avec le théâtre de la ville, le grand cinéma Kinepolis à Belval, la bibliothèque, le conservatoire de musique, sans parler de la Rockhal, magnifique salle de concert au luxembourg. La ville a d’ailleurs été désignée “capitale européenne de la culture” pour 2022.

Par ailleurs, l’offre scolaire est complète avec plusieurs écoles fondamentales publiques, des maisons relais. Les plus grands y trouvent également des lycées d’enseignement secondaire luxembourgeois ou international.

Pour les plus sportifs, la ville proposent de nombreuses structures sportives comme le skate park, son club de foot Jeunesse d’Esch, plusieurs fois champion du Luxembourg, le Centre omnisports aux multiples infrastructures, la piscine des Bains Municipaux, un stand de tir…

La ville dispose également d’un véritable poumon vert qui permet à ses habitants de se ressourcer avec la colline du Gaalgebierg, sa patinoire naturelle en hiver et sa vaste forêt.

En ce qui concerne les transports, la ville est très bien desservie par l’autoroute ou par les transports en commun, bus ou train. Un projet de tramway ultra-rapide reliera Luxembourg et Esch-sur-Alzette en 26 minutes en 2028. Il sera doublé par une autoroute à vélo, pour développer la mobilité douce.

Outre des prix plus bas par rapport à la capitale et ses environs, les habitants de Esch-sur-Alzette apprécient les commodités de Esch, les multiples activités et l’ambiance si particulière de cette ville du sud.

Prix de l’immobilier à Esch-sur-Alzette

En ce qui concerne les prix de l’immobilier, Esch-sur-Alzette reste une commune très abordable. Voir ci-dessous (source Immotop).

À comparer avec les prix immobiliers sur le Luxembourg 

Esch-sur-Alzette, une histoire forte magnifiquement mise en valeur

La ville d’Esch-sur-Alzette est située au sud du Grand-Duché de Luxembourg, au centre des Terres Rouges dont elle est la capitale. Métropole du Fer, elle est le symbole du passé sidérurgique du Luxembourg. De cette histoire industrielle, elle en a gardé les hauts-fourneaux et une population fortement étrangère (plus de 30% de ses habitants).

Suite à la crise sidérurgique ayant touché également la région Lorraine en France, le dernier haut-fourneau de Esch-Belval a fermé ses portes en 1997. Le aminoir de Schifflange a été fermé en 2012.

Esch-sur-Alzette a su reconvertir magistralement certains de ces sites historiques. Le quartier de Esch-Belval intègre aujourd’hui magnifiquement les anciens hauts fourneaux au cœur d’un quartier très moderne, vivant et très fréquenté. On y trouve de nombreuses entreprises, un grand centre commercial Belval-Plaza, la Rockhal haut lieu de concerts et shows musicaux, et le principal campus de l’Université de Luxembourg.

Découvrir le passé sidérurgique du Luxembourg

Le Luxembourg a un riche passé industriel. Ses mines de fer, aujourd’hui fermées, ont été exploitées pendant près de 100 ans dans le sud du pays. Le minerai de fer a contribué la prospérité du Grand-Duché, grâce à l’industrie minière dans la région des Terres Rouges.

Vous voulez en savoir plus sur l’histoire industrielle du Luxembourg ? Programmez une sortie culturelle et amusante à la fois, pour tous les membres de la famille, dans le pays des Terres Rouges.

Minett Park, une visite en train à vapeur dédiée aux mines de fer

Fond-de-Gras, à proximité de Differdange, est un site marqué par de nombreuses mines de fer exploitées à partir de 1870. Le minerai de fer qui en était extrait, était ensuite acheminé vers les usines sidérurgiques au Luxembourg ou à l’étranger. C’est d’ailleurs ici que la dernière mine de fer du Luxembourg a fermé ses portes en 1964.

Aujourd’hui, on peut revivre un peu de cette histoire en visitant le Minett Park. Tout en s’amusant, on comprend mieux le quotidien des mineurs qui descendaient chaque jour dans des galeries souterraines. En récoltant le minerai de fer (Minett en luxembourgeois), ils pouvaient ainsi nourrir leur famille, parfois au péril de leur vie.

Aujourd’hui 2 trains miniers circulent encore à Minett Park Fond-de-Gras, grâce à l’action de bénévoles. Véritable musée, leMinett Park présente l’histoire des mines de fer au Luxembourg à partir de la fin du 19ème siècle.

Le train à vapeur d’époque 1900 vous emmènera sur l’ancienne ligne ferroviaire des Minières qui acheminait le minerai de fer. entre Pétange et Fond-de-Gras (aller-retour).
La collection de l’association « Train 1900 » comprend une douzaine de trains à vapeur et diesel, soigneusement restaurés.

Pour poursuivre le voyage dans le temps et mieux découvrir la réalité des mines, vous emprunterez le train minier “Minièresbunn” sur l’étroite ligne de chemin de fer entre l’ancienne mine du Fond-de-Gras et le village ouvrier de Lasauvage. Ce dernier est également un espace d’exposition et d’attraction touristique. N’oubliez pas de prendre un pullover !

Vous pourrez également visiter les bâtiments témoins de l’ancienne activité industrielle : les logements de mineurs, l’épicerie pittoresque Victor Binck, ouverte jusqu’en 1980, la centrale électrique dans le hall Paul Wurth, le train de laminoirs, le café-restaurant historique “Bei der Giedel”, la “salle des pendus”,….

Ces lieux et trains historiques sont accessibles par les touristes chaque dimanche et jour férié du 1er mai au 30 septembre.

De nombreux évènements sont organisés dans le cadre du Minett Park Fond-de-Gras, n’hésitez pas à consulter leur site internet pour découvrir cet endroit avant la fin de la saison !

Vous pouvez également simplement visiter le site du parc naturel et sillonner les différents chemins balisés sur l’ancien site d’exploitation minière à ciel ouvert “Giele Botter”.

Pour Joanna Gizewska, ambassadrice de la Pologne pour le Club des Ambassadeurs JUST ARRIVED : “Chaque année, l’inauguration officielle de la saison me rappelle une tradition similaire dans mon pays, la Pologne. Lors de la fête du Travail célébrée le 1er mai, les régions industrielles de Pologne présentent avec fierté leurs trains à vapeur en offrant les premiers voyages après un long hiver. C’est un souvenir très nostalgique!”

Musée National des mines de Fer à Rumelange

Vous découvrirez au Musée National des Mines de Fer Luxembourgeoises de Rumelange le passé minier du Luxembourg, depuis la fin du 19ème siècle jusqu’aux années 1990.

Découvrez les conditions de travail très difficiles des mineurs et l’évolution technique d’extraction du minerai, dans des mines souterraines puis à ciel ouvert. Une fois extrait, le minerai était ensuite acheminé vers les hauts-fourneaux pour être transformé en fonte ou en acier.

Ne manquez pas la visite d’une mine de fer historique, la galerie Langengrund. On y accède en petit train. Vous parcourerez à pied les galeries souterraines et les chantiers d’extraction du fer. La visite dure 1h30. On est tenu de s’équiper d’un casque sur la tête. Les températures étant de 10 à 12° C, n’oubliez pas la petite laine ! D’anciens mineurs accompagnent la visite guidée. Des salle d’exposition présentent différents objets témoins du passé, dont des outils, des machines,… On y trouve également des fossiles.

Renseignez-vous sur les horaires, le musée a différents horaires selon la saison.

Il est également possible de fêter les anniversaires dans le musée. Des visites interactives sont organisées pour les enfants de 6 à 14 ans. Les enfants apprennent le dur métier des mineurs en poussant des wagonnets, en creusant ou en cassant des blocs de minerai !

Belval et ses hauts-fourneaux

Pour aller plus loin dans la découverte du passé industriel du Luxembourg, n’oubliez pas non plus de passer par Belval, près de Esch-sur-Alzette.

Le site de Belval met merveilleusement en valeur l’ancien site industriel et ses hauts fourneaux. En activité jusqu’en 1997 pour le haut-fourneau B, les hauts-fourneaux A et B restent le témoignage de l’exploitation du minerai de fer par le groupe sidérurgique Arbed à partir de 1911. La transformation du minerai en fonte puis en acier a été assurée par le biais de fusions successives, avec les groupes Arcelia et Usinor en 2002, puis en 2006 avec Mittal Steel pour donner Arcelor Mittal

Aujourd’hui, une partie du site a été reconvertie pour garder ce témoignage du passé grâce à une magnifique rénovation et une intégration réussie dans un nouveau paysage urbain. Le site de Belval accueille désormais de nouvelles entreprises dont l’Université, la Cité des Sciences, de la Recherche et de l’Innovation. L’ancien site industriel est devenu une ville moderne et active.

La Cité des Sciences et les Hauts fourneaux peuvent être visités, notamment la plateforme du gueulard qui surplombe toute la zone de Belval et ses nouveaux quartiers.

La fête des Hauts fourneaux a lieu chaque année en juillet. Elle donne lieu à de multiples animations.

Toujours en activité, sur une autre partie de la zone de Belval, l’entreprise Arcelor Mittal est aujourd’hui un des premiers employeurs du Luxembourg.

Vous voulez découvrir d’autres endroits typiques du Luxembourg ? Cliquez ici.
Quelles activités et sorties à faire en famille au Luxembourg ?

Visiter les mines de fer au Luxembourg, Fond-de-gras, Minett Park