Mobilité douce, vélos et transports non polluants

Mobilité douce, écomobilité, mobilité durable,… Derrière ces termes se cachent des modes de transports moins polluants pour la planère et plus éco-responsables. Véhicules hybrides ou électriques, utilisation du vélo ou autres moyens de transports non polluants, où en est le Luxembourg sur ce sujet ?

Avec une population en constante augmentation, les transports au Luxembourg sont au cœur des réflexions politiques et d’aménagement du territoire. Avec l’augmentation du trafic, parfois problématique aux heures de pointe, il apparaît aujourd’hui indispensable de se déplacer de façon plus écologique et moins conventionnelle…

Alors, pourquoi ne pas s’essayer à la mobilité durable, d’autant plus quand les mesures mises en place sont incitatives?

Primes gouvernementales pour l’achat d’un véhicule éléctrique ou hybride

Dans le cadre de la mobilité durable, le gouvernement offre des primes d’un montant de 500 à 5.000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride. Cette prime peut même aller jusqu’à 8.000 euros sous certaines conditions.

Les primes à l’achat d’un véhicule électrique peuvent également être accordées aux citoyens bénéficiaires d’un contrat de location ou de leasing.

Prime “Clever fueren” pour l’achat de véhicules électriques

Mise en place par le gouvernement luxembourgeois afin de promouvoir une mobilité plus écoresponsable, cette aide est versée pour les véhicules électriques neufs. Sa reconduction montre la volonté du gouvernement de continuer à favoriser une mobilité toujours plus douce, à l’heure où le prix des carburants explose au Luxembourg et ailleurs.

Il faut savoir que ce sont déjà près de 43 millions d’euros qui ont été versés dans le cadre de cette prime “Clever fueren” ou “conduire intelligement”. 60% ont bénéficié à des acquéreurs de voitures électriques. Il est en effet possible d’acheter également un vélo neuf !

Il est à noter que le bénéficiaire de la prime peut être une personne physique ou morale, à condition que cela concerne un véhicule immatriculé au Luxembourg.

L’aide concerne également les détenteurs d’un véhicule sous contrat de location ou de leasing. La seule condition est que la société financière propriétaire du véhicule renonce à cette prime.

Prime à l’électrique jusqu’à 8.000 euros

Versée sous forme de prime, cette subvention vous permet d’acquérir un véhicule neuf électrique à moindre coût. Vous pouvez ainsi bénéficier jusqu’à 8.000 euros si vous achetez :

  • une voiture ou une camionnette 100% électrique, ne dépassant pas 18kwh pour 100 km,
  • une voiture électrique, ne dépassant pas 20 kWh pour 100 km, avec une puissance maximale de propulsion inférieure ou égale à 150 kilowatts,
  • une voiture électrique pure pour les familles nombrueses, avec 7 à 9 places assises
  • une camionnette électrique pure
  • ou une voiture à pile à combustible à hydrogène.

Le véhicule doit être mis en circulation avant fin 2024 et l’acquéreur doit s’engager à conserver son véhicule électrique au minimum 12 mois.

Une prime jusqu’à 1.000 euros (50% du prix d’achat hors TVA) est versée pour l’achat de motocycles, scooters et autres quadricycles 100% éléctriques.

L’achat d’un vélo ou d’un vélo électrique peut lui aussi donner lieu à une prime jusqu’à 600 euros.

Pour en savoir plus consulter, Guichet.lu pour un achat de vélo ou de véhicule.

Alors, prêts à agir pour la planète  ? C’est le moment de conduire électrique !

Le vélo, penser à la planète pour ses déplacements

Vélos en libre-service ou bike sharing

Les principales villes luxembourgeoises sont équipées de vélos en libre service sur le principe du “bike-sharing”. Les utilisateurs peuvent emprunter les vélos pour effectuer des trajets urbains en toute liberté. Contre redevance, l’utilisateur emprunte le vélo dans une station identifiée. Il peut ensuite le redéposer dans une autre station à sa convenance.

Vélos électriques avec Vél’oh à Luxembourg-Ville

A Luxembourg-Ville, c’est la société Vél’oh qui propose des vélos en libre service 24 h sur 24 et 7 j sur 7.  Les utilisateurs peuvent ainsi se déplacer facilement et de manière flexible dans la capitale luxembourgeoise. Les stations Vél’oh se situent un peu partout en ville, à proximité des zones de commerces, lieux de fréquentation et zones de transports publics. Aujourd’hui plus de 1.000 vélos sont mis à disposition des utilisateurs dans 116 stations situées sur la Ville de Luxembourg et les communes avoisinantes.

Le système Vel’oh de vélo partagé fonctionne uniquement avec des abonnements. De courte durée sur une semaine, les abonnements peuvent être souscrits directement à la borne Vél’oh. Pour des abonnements de longue durée, il faudra s’inscrire au préalable en ligne sur le site Vel’Oh. Un dépôt de garantie et un prélèvement automatique seront réalisés sur votre compte bancaire.

La première demi-heure de chaque trajet est gratuite, une fois les 30 min passées, le service devient payant à l’heure (1€/h et 5€ maximum la journée).

Les stations Véloh sont aujourd’hui équipées de vélos électriques. La Ville de Luxembourg est ainsi la 1ère ville européenne équipée en vélos électriques. Ceci est fort apprécié dans les montées depuis le Pfaffenthal ou le Grund...

En 2021, plus de 800.000 locations de Vel’Oh ont été réalisées, soit une augmentation de 400% depuis la mise en place du service en 2018. Plus de 20.600 abonnés longue durée bénéficiaient de Vel’oh pour leurs déplacements quotidiens en février 2022.

Location de vélo à « Vélo en ville »

Si vous voulez vous bénéficier de vélos en libre-service de différentes sortes et pour tous les âges, rendez-vous dans le Grund chez Vélo en ville. Des réductions de 20% sont accordées sur les prix de location des vélos  pour les groupes à partir de 4 personnes, enfants et jeunes de moins de 26 ans. Les évlos peuvent être loués par journée, week-end ou semaine.

De plus en plus de villes luxembourgeoises sont équipées de services de vélo à la demande. Vous trouverez tous les renseignements sur le portail de stransports. 

Mbox, des espaces sécurisés pour garer son vélo

Plus d’une trentaine d’espaces sécurisés sont  disponibles pour protéger son vélo contre le vandalisme. Vous trouverez ces “Mbox” notamment à proximité des gares suivantes : Bettembourg, Colmar-Berg, Dudelange, Ettelbruck, Parking Däich, Kleinbettingen, Lorentzweiler, Luxembourg Gare centrale (Nord et Sud), Mersch, Noertzange, Roodt-sur-Syre, Schifflange et Wasserbillig.

Ces parcs à vélo sont accessibles avec la carte de transports mKaart. Au format d’une carte de crédit, la mKaart permet de charger électroniquement ses titres de transports, valables sur tout le réseau luxembourgeois des transports publics.

La mKaart permet également d’accéder aux bornes publiques de téléchargement des voitures électriques.

Pistes cyclables et vélos prioritaires dans certaines rues

Aujourd’hui 660 kilomètres de pistes cyclables sont proposées sur le territoire national luxembourgeois.  Consultez le geoportail. pour trouver les pistes cyclables propices à une visite bucolique du Luxembourg.

Les communes sont aujourd’hui engagées pour améliorer sans cesse les pistes cyclables sur leur territoire urbain.

Certaines rues de la capitale sont désormais prioritaires pour les vélos. Formellement identifiées par un marquage au sol et des panneaux de signalisation, ces rues donnent la priorité aux cyclistes. Ceux-ci peuvent circuler sur toute la largeur de la voie. Les automobilistes doivent patienter et ne peuvent pas doubler les vélos.
Ces zones cyclistes se situent dans les quartiers de Bonnevoie, Gare, Belair, Pfaffenthal et Pülvermühl. Gageons que ces axes prioritaires aux vélos vont se développer prochainement pour promouvoir et faciliter encore plus les déplacements en vélo dans les zones urbaines.

Des aménagements spéciaux sont progressivement mis en place progressivement pour favoriser la sécurité des vélos : trottoirs continus ou traversants aux carrefours pour plus de confort, feux de signalisation spéciaux pour les vélos, des rues cyclables limitées à 30 km/h et dans lesquelles les cyclistes ne pourront pas être dépassés. Ces rues seront identifiées par une large bande de couleur.

Règles de conduite du cycliste : le savez-vous?

  • L’utilisation de casques acoustiques (MP3, téléphone mobile etc…) est interdite. Le savez-vous  ? Le port d’un casque réduit de 75% le risque de traumatisme crânien et de 85% les risques de lésions cérébrales.
  • Rouler en vélo sur le trottoir est autorisé pour les enfants jusque 12 ans. Une personne adulte peut également les accompagner.
  • Vérifiez que votre vélo est équipé selon les prescriptions prévues par la loi. Votre vélo doit être équipé d’une sonnette, des 2 freins, avant et arrière, d’un feu jaune ou blanc à l’avant, d’un réflecteur rouge et d’un feu rouge à l’arrière, de réflecteurs sur les roues (2 par roue) et sur les pédale.  Le contrevenant risque une amende entre 49 et 74€.
  • Entre la tombée de la nuit et le lever du jour ainsi que de jour en cas de mauvaise visibilité, l’éclairage de votre vélo est obligatoire.
  • Le panneau avec le symbole du vélo accompagné par « Excepté Frei » indique la possibilité d’emprunter des routes à sens unique ou à aller sur la voie des bus.
  • Le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. Un petit conseil : pensez à mettre un casque même aux plus de 12 ans, .et surtout à bien l’attacher ! Les bus et les voitures au Luxembourg roulent très vite !

Par ailleurs, les voitures doivent respecter une distance de 1,5 mètres minimum lorsqu’ils dépassent un vélo. Connaissez-vous les règles de conduite pour les voitures ?

Pour plus de renseignements sur les voitures en libre service, cliquez ici

Les autres moyens de déplacements éco-responsables

Transports publics 

Depuis 2007, tous les trains de voyageurs des CFL circulent grâce à de l’énergie électrique issue de sources renouvelables. Ils circulent avec zéro émission de CO2. 

Et le tramway? Voilà un autre moyen de déplacement durable qui se développe de plus en plus au Luxembourg. 

La Ville de Luxembourg investit massivement pour rouler en autobus électriques. L’objectif est d’atteindre rapidement 30% de la flotte de bus en électrique.

Véhicules électriques et car-sharing

Le Luxembourg investit pour rendre les transports personnels plus écologiques. 

Il existe un réseau de près de 80  bornes de chargement pour véhicules électriques et véhicules hybrides plug-in à travers tout le pays. Chaque commune du Luxembourg est désormais équipée en bornes publiques Chargy afin de développer l’électromobilité. Les parkings, dont les P+R, sont également équipés en bornes de chargement électrique pour les véhicules.

Ces bornes sont accessibles avec la carte mKaart, délivrée par les services du  Verkéiersverbond.

Outre les primes à l’électrique évoquées plus haut, vous pouvez également vous déplacer de façon éco-responsable avec le carsharing et le covoiturage. Cliquez ici pour en savoir plus.