Faire garder vos enfants par un jeune Au Pair

Accueillir une jeune fille au pair au Luxembourg

Vous souhaitez accueillir un jeune « au pair » dans votre foyer pour qu’il s’occupe de vos enfants ?
Pour cela, il faut d’abord que vous ayez au moins 1 enfant âgé de moins de 13 ans. Êtes-vous prêts à considérer le jeune comme un membre à part entière de votre famille ? Si en plus vous avez envie de découvrir une autre culture et de partager la vôtre, alors accueillit un jeune Au Pair est sans doute une belle opportunité pour toute la famille.

La suite sur Relodesk

Le processus pour bénéficier d’un jeune Au Pair au Luxembourg se fait en plusieurs étapes :

Processus pour accueillir un « Au Pair » ou travailler « Au Pair »

Agrément du Ministère de la Jeunesse pour la famille d’accueil

Pour recevoir une jeune fille ou un jeune homme à votre domicile pour garder vos enfants (jusqu’à 13 ans maximum,) la 1ère étape est d’obtenir l’agrément du Ministère de la Jeunesse pour devenir une famille autorisée à recevoir des personnes Au Pair.

La famille d’accueil doit introduire une demande d’agrément pour accueil d’un jeune au pair auprès du Ministère de la Jeunesse, à l’appui d’un certain nombre de documents dont un certificat de composition du ménage (délivré par votre commune de résidence) et un extrait de votre casier judiciaire. Si vous avez un enfant de moins de 6 ans, vous devez également justifier d’un autre accueil de jour. Une déclaration sur l’honneur peut suffire.

Approbation du Ministère pour le jeune « Au Pair »

Dans le même temps, le futur jeune Au Pair doit obtenir l’approbation du Ministère de la Jeunesse pour devenir un Au Pair. Pour cela il doit remplir les conditions suivantes:

  •  Avoir entre 18 et 30 ans max (fille ou garçon)
  •  Avoir obtenu un diplôme lui permettant d’accéder à l’enseignement dans son pays d’origine ou bien amener la preuve qu’il a suivi un système d’éducation jusqu’à au moins 17 ans
  • Avoir une connaissance de base d’au moins une des langues parlées dans la famille d’accueil, ainsi qu’au moins soit l’anglais, le français, l’allemand ou le luxembourgeois
  • Avoir un certificat médical daté de moins de 3 mois avant son arrivée qui indique que le jeune Au Pair est en mesure d’accomplir les tâches simples de la vie quotidienne, inclus le fait de s’occuper des enfants
  • Avoir un contrat de signé avec la future famille d’accueil
  • Ne pas avoir un salaire ou un travail indépendant pendant toute la durée de son séjour Au Pair.

Dès que la famille et le futur jeune Au Pair reçoivent les différentes autorisations du Ministère de la Jeunesse, le jeune Au Pair doit introduire une demande d’autorisation de séjour temporaire auprès du Ministère des Affaires Etrangères.

Demande d’autorisation temporaire de permis de séjour

La demande d’autorisation temporaire de séjour doit reprendre l’identité de futur jeune Au Pair (nom, prénom, adresse etc) et doit être accompagnée de documents et information complémentaires disponibles sous www.guichet.lu.

La demande doit être envoyée au Ministère des Affaires Etrangères. Après quelques semaines, le jeune Au Pair va recevoir dans son pays d’origine son autorisation temporaire de séjour. A partir de ce moment-là, il peut demander son visa d’entrée au Luxembourg, si cela est applicable.

Avec son autorisation temporaire de séjour et son visa (si applicable) il est autorisé à entrer au Luxembourg.

Dans les 90 jours qui suivent il doit s’enregistrer à la commune de résidence, passer des examens médicaux et introduire une demande de Titre de séjour Au Pair de nouveau auprès du Ministère des Affaires Etrangères (cette étape est obligatoire, l’autorisation temporaire n’étant valable que 90 jours).

Pour trouver d’autres solutions de garde d’enfants au Luxembourg.

Une fois accueilli au Luxembourg, le jeune « au pair » doit suivre une séance d’information auprès du Service National de la Jeunesse afin de connaitre leurs droits et devoirs. Cette session leur permet aussi de rencontrer d’autres au-pairs. Pour en savoir plus, consulter le site accueil-aupair.lu.

Une copie de l’agrément ministériel obtenu par la famille et une copie de l’approbation pour le jeune « Au Pair » doivent être transmises au Centre commun de la sécurité sociale lors de l’affiliation du jeune au pair à la sécurité sociale.

Attention : si le jeune « Au pair » participe aux tâches familiales courantes de la famille, celle-ci ne peut pas dépasser 5 heures par jour en moyenne sur la semaine, soit 30 heures en moyenne par mois.

RSS
Facebook
Twitter
Google+
LINKEDIN