• Français
  • Anglais
Sélectionner une page

L’Oktav, un pélerinage digital en 2020

L’Octave, célébré par les Catholiques en hommage à la Mère de Dieu, est l’événement religieux le plus important de l’année au Luxembourg. Chaque année, la période de l’Octave ou “Oktav”débute le 3ème dimanche suivant les fêtes de Pâques et se termine le 5ème dimanche après Pâques. Fête traditionnelle emblématique de la capitale depuis 1666, la fête de l’Octave est chargée d’histoire et de traditions.

Un Octave digital en 2020

Cette année, l’Octave aura lieu du samedi 2 mai au dimanche 16 mai 2020. En raison des restrictions liées au Coronavirus et l’interdiction de rassemblement, il sera possible de suivre les célébrations de l’Octave sur un livestream qui retransmettra les messes de la Cathédrale Notre-Dame à Luxembourg. 

Le pèlerinage de l’Octave, c’est quoi ?

L’Octave est une des traditions religieuses les plus importantes du pays et est célébrée sous la forme d’un grand pèlerinage d’une durée de deux semaines en l’honneur de Notre-Dame du Luxembourg. Aussi connue sous le nom de Marie, la Vierge Consolatrice des affligés, Notre-Dame de Luxembourg est la patronne de la capitale Luxembourg et du pays, le Grand-Duché de Luxembourg.

A l’issue des fêtes de Pâques, et depuis plus de 400 ans, la tradition veut que des pèlerins issus de tout le pays et des alentours affluent vers la Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg afin d’honorer la Vierge Marie. A cette occasion, la statue sculptée à son effigie est décorée et  richement vêtue puis placée au cœur de la cathédrale, sur un autel spécifiquement réservé pour l’occasion. La période de l’Octave se termine par le passage de la statue de la Vierge Marie, habillée spécialement pour l’événement, à travers les rues de la capitale, portée par des fidèles et accompagnée des représentants de la Famille grand-ducale et d’autres institutions publiques.

Marché de l’Octave

Si la fête de l’Octave est au départ une tradition religieuse, elle donne également lieu à deux semaines d’animations au cœur la capitale, dont le célèbre « Marché de l’Octave » (l’Octavemärtchen). La plus grande partie de celui-ci est installée au Knuedler (sur la place Guillaume II) au pied de la Cathédrale de Luxembourg, et un second petit marché est également présent sur la place de la Constitution, où se trouve la “Gelle Fra”.
Si à ses débuts l’implantation de ce marché était uniquement justifiée par la présence et les besoins des pèlerins sur les lieux, le Marché de l’Octave est aujourd’hui un marché populaire et convivial aux airs de fêtes de village traditionnelles, qui attire chaque année plus de 90.000 visiteurs. Les stands sont composés de commerçants culinaires, mais aussi d’échoppes où acheter souvenirs et cadeaux typiques.

A noter : pendant l’Octave, le marché bihebdomadaire du mercredi et du samedi, se déroule exceptionnellement sur le champ du Glacis.

Histoire de l’Oktav

L’Octave tire son origine dans l’histoire du Luxembourg. En 1620, la peste se déclara alors que le pays était en guerre. La misère régnait et la population peinait à manger à sa faim. On comptait de nombreux morts. La religion et les prières redonnaient espoir aux gens en ces temps très sombres.

Avec les garçons de l’école de l’Athénée, un des pères jésuites construisit une statue en bois de Marie et de l’enfant Jésus. Celle-ci fut placée dans une chapelle bâtie sur le Glacis, à l’entrée de la ville, afin que toute a population puisse s’y rendre pour prier Marie, « Consolatrice des affligés ».
Une fois par an, la statue était portée à travers la ville jusqu’à l’église située près de l’Athénée, sur le Knuedler, où elle restait pendant une semaine, que l’on appela l’Octave. Les gens venaient de très loin prier Marie dans cette église. Des offrandes étaient déposées sur un autel en remerciement à Marie et des messes étaient célébrées.

En 1666, alors que la guerre et la maladie sévissaient encore, les notables offrirent à Marie les clefs de la ville. C’est en 1678 que Marie fut élue patronne du Grand-Duché de Luxembourg.

 Depuis, l’Octave a continué à attirer les foules de pèlerins et la période est passée à deux semaines. Des marchés sont apparus autour de l’église du Knuedler devenue entre temps la cathédrale de Luxembourg, afin de rassasier les populations qui venaient de loin pour ce pèlerinage annuel.

Découvrir les autres pèlerinages au Luxembourg : Notre-Dame de Fatima à Wiltz le jeudi de l’Ascension et la Procession dansante d’Echternach à la Pentecôte.