• Français
  • Anglais
Sélectionner une page

Règles à connaitre pour conduire au Grand-Duché

Vous venez d’arriver au Luxembourg avec ou sans votre voiture? Règles de conduite, astuces, fonctionnalités, procédures … Voici plusieurs choses que vous devez absolument savoir si vous voulez conduire une voiture ou un deux-roues au Luxembourg!

Code de la route au Luxembourg

  • Pour pouvoir conduire un véhicule automoteur au Luxembourg (voiture, moto, véhicule utilitaire), vous devez disposer d’un permis de conduire valide.
  • Comme en France, le Luxembourg pratique « le permis à point », les infractions au code de la route commises sont donc sanctionnées sous forme de retrait de points. Pour les personnes ne bénéficiant pas d’un permis luxembourgeois, un permis virtuel à 12 points leur sont attribués dès l’entrée dans le pays.
  • Pour rouler à Luxembourg, le taux maximum autorisé d’alcool dans le sang est de 0.05%
  • Porter sa ceinture de sécurité est obligatoire à l’avant, comme à l’arrière du véhicule
  • On ne peut prendre un enfant à l’avant du véhicule qu’à partir de 11 ans et 1,50 m
  • La vitesse autorisée est de 20 km/h, 30km/h ou 50km/h en agglomération, 90km/h, voire 70 km/h, sur les routes et 130 km/h sur les autoroutes
  • Des voies cyclables suggestives existent : les cyclistes peuvent les emprunter mais ne sont pas obligés de les utiliser. Le automobilistes peuvent les emprunter si et seulement si nécessaire.
  • Des zones de “contre-sens” cyclables existent, dans une rue à sens interdit aux voitures, par exemple. Celles-ci ne peuvent être empruntées par les cyclistes que si un marquage au sol le stipule.
  • Sauf en cas de signalisation contraire, les vélos n’ont pas le droit de circuler sur les voies réservées aux bus
  • Dans les lieux de rencontres, des zones à 20km/h sont implantées. Sur celles-ci, les piétons ont la priorité, ils peuvent donc traverser partout et à tout moment.
  • Au Luxembourg, le “système de tirette” est obligatoire. Ce qui signifie que, pour fluidifier la circulation, chaque conducteur placé sur la voie cède le passage en alternance à un conducteur qui change de voie avant de lui-même passer. Le non-respect de cette loi est sanctionné.
  • Attention au marquage au sol représenté par un rectangle composé d’une croix : vous avez l’interdiction de vous y garer, de vous y arrêter ou d’y stationner. Soyez donc attentif car certains d’entre eux se trouvent souvent aux abords des feux de signalisation.
  • Que l’on soit en voiture ou en moto, il est interdit de remonter les files de circulation, y compris en cas d’embouteillage. Amis motards, oubliez vos habitudes, vous devez rester à la queue et patienter jusqu’à ce que la circulation devienne fluide !

Pour obtenir plus d’informations sur les contrôles et le trafic des routes luxembourgeoises, consultez le site Cita.lu. Vous y trouverez des infos pratiques (chantiers, travaux, soucis techniques, déviations, conseils d’actu, …) et même la possibilité de visionner les routes en webcam pour évaluer leur trafic !

Vous avez votre propre véhicule ? Consultez les formalités obligatoires pour votre véhicule personnel.

 

Les grandes étapes du passage du permis de conduire au Luxembourg

Passer son permis de conduire

Pour passer votre permis B au Luxembourg, vous devez obligatoirement suivre au moins 12 H de cours théoriques (6H si vous êtes déjà en possession d’un permis d’une autre catégorie), suivis de 12H de cours pratiques dispensés par une auto-école agréée.

Vous avez un permis de conduire étranger ? Formalités pour l’enregistrer au Luxembourg.

 

Savez-vous que vous pouvez bénéficier d’une prime pour l’achat d’un véhicule électrique ? 

 

Comment ?

Au Luxembourg, l’obtention d’un permis de conduire doit se faire par l’intermédiaire d’une auto-école agréée.

Le candidat doit suivre un apprentissage à la fois théorique et pratique. Une fois les examens théorique et pratique réussis, un permis probatoire est délivré pour une durée de deux ans.

Afin d’obtenir le permis de conduire définitif, le jeune conducteur doit également suivre un cours de sécurité routière au Centre de formation pour conducteurs situé à Colmar-Berg.

Qui ?

Le candidat doit résider au Luxembourg, avoir l’âge requis et se soumettre à un examen médical.

Le permis de conduire à points

Le permis à points a été introduit au Luxembourg en 2002. Son capital est de 12 points. Certaines infractions donnent ainsi lieu à une réduction du nombre de points comme l’utilisation d’un téléphone au volant (2 points), un dépassement interdit (2 points) ou encore un délit de fuite (4 points).

Récupérer des points de permis

L’intégralité des points est restituée après un délai de trois années consécutives au cours desquelles le conducteur ne commet aucune infraction faisant perdre des points.

Il est également possible de suivre, de manière volontaire, un cours de sensibilisation. Celui-ci permet de récupérer trois points, une fois tous les trois ans.

Ces cours sont dispensés au Centre de formation pour conducteurs à Colmar-Berg.

Toutefois, le capital ne peut excéder 12 points, quel que soit le nombre de points récupérés. La perte totale de ces points donne lieu à la suspension du permis de conduire.

Demander un permis international

En dehors de l’Union européenne – voire de l’Espace économique européen – le permis doit être accompagné d’un permis de conduire international, c’est-à-dire une traduction certifiée conforme du permis de conduire national.

La demande d’un permis international est de 12 euros.

Au Luxembourg, il est possible de faire enregistrer, d’échanger ou de transcrire un permis étranger. La demande doit alors être introduite à la Société nationale de circulation automobile (CNCA).

L’échange et l’enregistrement de permis de conduire

L’échange du permis de conduire européen

L’enregistrement et l’échange d’un permis de conduire sont facultatifs. Seules les personnes ayant obtenu un permis de conduire au sein d’un État membre de l’Espace économique européen (EEE) peuvent demander l’enregistrement ou l’échange d’un permis.

Ces demandes sont facultatives, sauf en cas d’infraction entraînant une perte de point, une suspension ou une annulation de permis.

L’enregistrement vise à obtenir un duplicata en cas de perte ou de vol du permis, et ce dans les meilleurs délais.

La transcription d’un permis de conduire

Les permis obtenus à l’étranger et ne provenant pas d’un État membre de l’EEE doivent impérativement être transcrits en permis de conduire luxembourgeois. Le conducteur dispose d’un délai d’un an à compter de son arrivée au Luxembourg. Passé ce délai, le permis perd sa validité au Luxembourg.

Le non-respect de cette réglementation est facturé 74 euros.

Infraction au Code de la route

Le non-respect du Code de la route peut entraîner un retrait de points, une amende ou un procès-verbal.

En cas d’amende, le contrevenant est invité à la régler dans un délai maximum de 45 jours et jusqu’à un mois de plus pour les non-résidents.

Une contestation des faits peut toutefois être réalisée. Elle peut se faire sur le lieu du constat, directement auprès de l’agent. Il est également possible de se présenter au commissariat ou d’adresser sa contestation à la Direction générale de la Police grand-ducale (Service national des avertissements taxés SNAT, L-2957 Luxembourg).

Pneus d’hiver au Luxembourg

Au Luxembourg, les pneus d’hiver sont obligatoires pour circuler sur la voie publique dans des conditions hivernales, à savoir en cas de neige, verglas ou givre.

Attention ! Les quatre pneus doivent être changés. Il est interdit de mélanger différents types de pneus.