Devise Luxembourg Mir wolle Bleiwen Après une histoire assez bousculée au gré des successions et autres conflits en Europe, le Luxembourg est devenu un Grand-Duché en 1815 et acquiert son indépendance en 1839.
Le pays
est aujourd’hui dirigé par le Grand-Duc Henri depuis 2000, au sein d’une Monarchie Constitutionnelle. 

Le Luxembourg est un des pays fondateurs de l’Union Européenne, grâce notamment à l’action de Robert Schuman, luxembourgeois d’origine. Le Luxembourg abrite aujourd’hui de nombreuses institutions européennes et attire une population très internationale.

Une histoire ancienne mouvementée en Europe

La capitale du Luxembourg, Luxembourg-Ville, tient son nom d’un petit château, Lucilinburhuc, construit par le comte Sigefroi en 963, qui a donné naissance à la ville, au Comté puis, en 1353, au Duché de Luxembourg. 

Le petit château construit par le Comte Sigefroi au Moyen Age, devient au fil des siècles une des plus puissantes forteresses d’Europe au 19ème siècle, et sera même qualifiée de « Gibraltar du Nord ».

Le Comté passe successivement des mains du Saint Empire Germanique lors de sa création en 962, aux Pays-Bas avec Philippe le Bon Duc de Bourgogne en 1443, aux Habsbourg d’Espagne en 1555 avec l’abdication de Charles Quint, puis à la France en 1659 avec le Traité des Pyrénées. C’est à cette époque que les fortifications Vauban sont construites.

En 1697, le Comté repasse à L’Espagne, dont la Guerre de Succession donne le Luxembourg à l’Autriche en 1715, puis à la France suite au blocus des troupes de la Révolution en 1795.

En 1815, le Congrès de Vienne rend le Luxembourg, devenu alors Grand-Duché, au Pays-Bas. Avec le Traité de Londres en 1839, le Luxembourg acquiert son indépendance et sa forme actuelle, une partie étant donnée à la Belgique (la province du Luxembourg belge).

”Mir wölle bleiwe wat mir sin” – « Nous voulons rester ce que nous sommes »

La devise du Luxembourg témoigne de sa volonté d’indépendance vis-à-vis des pays l’ayant annexé et de sa volonté de conserver son identité nationale.

Le Luxembourg, monarchie constitutionnelle

D’un point de vue politique, le Luxembourg est une démocratie représentative, sous la forme d’une monarchie constitutionnelle.

La fête nationale est le 23 juin, jour symbolique de l’anniversaire du Grand-Duc.

Le Chef de l’Etat, le Grand-Duc

C’est en 1890, que le Luxembourg obtient sa propre dynastie avec l’avènement sur le trône du Grand-Duc Adolphe.

La Grande-Duchesse Marie-Adélaïde lui succèdera en 1912 et abdiquera en 1919 suite à l’invasion des troupes allemandes lors de la 1ère Guerre Mondiale. Sa soeur, la Grande-Duchesse Charlotte lui succède. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, le pays est à nouveau envahi par les troupes allemandes, la Grande-Duchesse et son gouvernement partent en exil. Le Luxembourg est libérée en juin 1944 par les troupes américaines.

Grand-Duc Luxembourg

Grand-Duc Henri

Le Grand-Duc Jean succède à sa mère en 1964, suite à l’abdication de la Grande-Duchesse Charlotte.

Son Altesse Royale, le Grand-Duc Henri succède lui-même à son père, le Grand-Duc Jean en octobre 2000. Il occupe depuis le trône avec son épouse, Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Maria-Teresa, originaire de Cuba.

Le Grand-Duc Héritier est le Prince Guillaume, leur fils ainé, accompagné de son épouse la Grande-Duchesse Héritière, la Princesse Stéphanie d’origine belge.

Visitez le Palais Grand-Ducal de Luxembourg.

Le  gouvernement luxembourgeois

A la tête du gouvernement se trouve un premier ministre nommé, ainsi qu’une Chambre des députés qui débat et vote les lois. Le gouvernement issu des élections anticipées de 2013 est un gouvernement de coalition.

Le Premier Ministre actuel est Xavier Bettel, issu du Parti Démocratique (DP) et allié en coalition à 3 avec les socialistes et les écologistes. Il prend ses fonctions en décembre 2013 à la suite de Jean-Claude Juncker en poste pendant près de 19 ans. Le CSV, parti Populaire chrétien social, au pouvoir pendant près 35 ans se retrouve dans l’opposition.

Les prochaines élections législatives auront lieu en octobre 2018.

Les communes luxembourgeoises « Gemeng »

Les communes luxembourgeoises constituent des entités administratives autonomes d’un point de vue juridique et budgétaire. Chaque commune gère ses intérêts locaux en toute autonomie, dans le respect des directives nationales.
A la tête de chaque commune, un bourgmestre et son conseil communal sont élus pour 6 ans par les habitants de la commune.
Le collège échevinal constitué du bourgmestre et de ses 2 échevins représente le pouvoir exécutif .

Le Luxembourg, un des pays fondateurs de l’Union Européenne

Le Luxembourg est l’un des 6 membres fondateurs de l’Union européenne et a vu certains de ses citoyens en devenir d’illustres figures parmi lesquelles Robert Schuman, né à Luxembourg en 1886, l’un des « pères fondateurs » de l’Europe. En 1952, la ville de Luxembourg a été le premier lieu de travail des institutions communautaires.

La capitale luxembourgeoise, Luxembourg, accède au titre de capitale européenne en 1986 suite à la fusion des institutions européennes, au même titre que Bruxelles et Strasbourg.

La ville de Luxembourg abrite aujourd’hui les sièges de plusieurs institutions et organes européens : la Cour de justice, la Cour des Comptes, la Banque européenne d’investissement, le Fond européen d’investissement et plusieurs services de la Commission européenne. On parle d’ailleurs du quartier européen dans le secteur du Kirchberg.
Aujourd’hui, on compte parmi les résidents luxembourgeois quelques 10 000 fonctionnaires européens.