• Français
  • Anglais
Sélectionner une page

Restez informés sur le Coronavirus au Luxembourg

Après une crise sanitaire mondiale sans précédent liée à l’épidémie de coronavirus Covid19, le Luxembourg est entré en déconfinement. Alors que la population était appelée à rester à résidence sans interactions sociales depuis le 15 mars 2020, le Grand-Duché  de Luxembourg prend de nouvelles mesures pour autoriser les résidents à sortir de chez eux et permettre à la vie économique de reprendre petit à petit son cours normal.

Déconfinement progressif et mesures de protection

Un déconfinement progressif est mis en place à compter du 20 avril. Ce déconfinement se déroule en plusieurs étapes. Les étapes suivantes seront étudiées selon l’évolution de la situation en temps réel. 

Réouverture des cafés et restaurants à compter du 29 mai

Les restaurants et cafés sont autorisés à réouvrir leur établissement au public au 27 mai s’ils disposent d’une terrasse, au 29 mai pour les autres. Ils devront respecter des mesures sanitaires très strictes avec distanciation des tables de 1,5 m ou présence de protection en plexiglas, port du masque obligatoire lors de la circulation en salle et au moment des prises de commande. Les clients seront autorisés à 4 personnes maximum à table, sauf s’il s’agit d’une même famille.

Les cérémonies religieuses ou civiles pourront accueillir à nouveau leurs fidèles à condition encore une fois de respecter les mesures sanitaires de sécurité.

Les salles de cinéma et les centres culturels sont également autorisés à accueillir à nouveau du public à compter du 29 mai mais avec port du masque et réservation préalable. Concrètement les cinémas luxembourgeois ont trouvé un accord pour réouvrir conjointement le mercredi 17 juin 2020 afin d’organiser d’ici là les modalités pour la sécurité de leurs clients.

Les salles de fitness pourront également accueillir à nouveau du public. Les piscines, espaces wellness et les aires de jeux pour enfants restent toujours fermées jusqu’à nouvel ordre

L’aéroport du Findel rouvrira ses portes à compter de fin mai. Luxair a annoncé une reprise des ses vols pour le 29 mai. Cette réouverture sera faite avec toutes les mesures de sécurité habituelles, dont la désinfection des chariots bagages, les transports en bus vers les avions réduits et des vitres de protection entre les passagers et le personnel.

Le déconfinement se poursuit au 25 mai, nouvelles mesures

Ce 25 mai, le déconfinement prend un nouveau tournant avec la reprise des écoles primaires, des crèches et la réouverture des maisons médicales. 

Nos enfants ont repris le chemin de l’école en 2 groupes alternés A etB avec des mesures strictes de protection : obligation de porter un foulard type  « buff » distribué par le gouvernement, séparation des groupes aux arrêts de bus avec transport en bus spécifique, marquage au sol pour ne pas se croiser dans les bâtiments scolaires, école de 8h à 13h, tables séparées, …

Les crèches accueillent à nouveau les enfants mais avec un nombre limité d’enfants.

Les services des maisons médicales sont à nouveau accessibles aux patients aux horaires de garde habituels. Les patients doivent venir seuls s’ils ne nécessitent pas d’accompagnement spécifique, doivent porter un masque et respecter l’horaire du RV fixé prémablement via santé.lu/mm ou au numéro 20 333 111.

Enfin, les lignes de bus renforcent elles aussi leur offre pour retrouver petit à petit un rythme habituel. Retrouvez ici les informations ligne par ligne. 

Protection buccale obligatoire et distanciation sociale 2 mètres

Ce déconfinement progressif est accompagné de mesures de protection pour limiter les risques de contamination. A savoir chacun doit obligatoirement être muni d’une protections buccale dès que les mesures dedistanciation sociale ne peuvent être assurées et ce, depuis le 20 avril.
Des masques sont distribués par les communes et l’Etat, à raison de 5 masques chirurgicaux jetables par personne dans un premier temps. Au 11 mai, 50 masques supplémentaires doivent être distribués par l’Armée à la population de plus de 16 ans et aux frontaliers.

Dans tous les cas, outre la protection buccale, les mesures de distanciation sociale de 2 mètres doivent être respectées dès lors que cela est possible, entre autres dans les magasins et les transports.

Test de toute la population au Covid19

Dans le cadre du déconfinement, l’ensemble de la population sera testée à compter du 1er juin pour évaluer l’immunité au Covid-19. Les élèves et les enseignants seront les premiers à bénéficier de cette mesure.

17 centres de dépistage répartis dans le pays doivent être mis en place. Ils permettront de tester jusqu’à 20.000 personnes par jour sur la base du volontariat.

Fermeture des frontières

A ce jour, les frontières avec la Belgique ou la France restent fermées jusqu’à nouvel ordre du fait de ces pays. L’Allemagne rouvre petit à petit ses frontières et lève les contrôles systématiques. Seule une raison impérieuse comme l’activité professionnelle, une urgence médicale ou l’assistance à personne vulnérable autorise le passage vers les pays alentours. 

Mesures de déconfinement au 11 mai

A compter du 11 mai 2020 et du retour à l’école des lycées, les commerces ont le droit de réouvrir leurs portes. C’est entre autres le cas des coiffeurs et instituts de beauté.

Par ailleurs, si 32 sports répertoriés sont à nouveau autorisés, entre autres les sports extérieurs comme le tennis, le golf,… les sports pratiqués à l’intérieur sont toujours interdits, de même que l’usage des vestiaires et salles de douche.

Il est à nouveau autorisé de recvoir de la visite chez soi. Ces visites sont toutefois limitées à raison de 6 personnes extérieures maximum et 12 personnes au total dans le foyer. Il est là encore demandé à chacun de respecter les mesures de distanciation sociale et protection individuelle.

Certains musées rouvrent peu à peu leurs portes.

Si le télé-travail reste privilégié par de nombreuses entreprises, d’autres demandent un retour de leurs salariés tout en respectant les gestes barrières.

Déconfinements au 4 mai

Les écoles sont amenées à reprendre progressivement à compter du 4 mai, 11 et 25 mai en fonction de la classe de l’enfant.

La reprise des écoles se fera en plusieurs temps. Dans un premier temps, les élèves de l’enseignement supérieuret de dernière année d’enseignement secondaire (dernière année de lycée) reprendront le 4 mai. Les examens seront donc normalement assurés à compter du 25 mai sur le programme jusqu’au 13 mars inclus. Dans un second temps, les autres élèves de l’enseignement secondaire reprendront les cours à compter du lundi 11 mai. Les cours seront assurés pour les élèves en 2 groupes, alternativement une semaine sur deux.

Les élèves de l’enseignement fondamental, les crèches et les maisons relaisreprendront l’école à compter du lundi 25 mai.

Les activités extra-scolaires ne reprendront pas jusqu’à l’été hors les cours du conservatoire à compter du 11 mai en cours individuels.

Les cabinets médicaux et dentaires reprendront leurs activité à compter du 4 mai avec certaines précautions et sur rendez-vous uniquement. Les patients devront prendre obligatoirement rendez-vous par téléphone préalablement. Seule la personne malade doit être présente sauf cas particuliers d’enfants ou de personnes dépendantes. Le port du masque est obligatoire, de même que la désinfection des mains.

Certains petits commerces devraient également pouvoir rouvrir leurs portes à compter du 4 mai.  

Déconfinement progressif à compter du 20 avril

A compter du 20 avril, les chantiers sont appelés à reprendre, les centres de recyclage réouvrent ainsi que les magasins de bricolage. Cette première étape durera 3 semaines et se fera dans le respect des mesures de protection et de respects des gestes barrières.

Mesures de confinement et de protection de la population depuis le 16 mars

Dans le cadre du confinement de la population qui concerne les quelques 620.000 résidents et frontaliers, depuis le 16 mars, seules les activités nécessaires sont maintenues. La population est appelée instamment à rester chez elle et à limiter au maximum les contacts sociaux.
Les sorties ne sont autorisées qu’à une seule personne à la fois pour :

  • les courses alimentaires ou produits de première nécessité, ainsi que les produits agricoles, viticoles, horticoles et sylvicoles,
  • se rendre vers les structures de santé (médecin, pharmacien, …)
  • se déplacer vers son lieu de travail afin d’exercer son activité professionnelle, dans le cas où le télétravail n’est pas possible
  • porter assistance aux personnes âgées, mineures, dépendantes ou vulnérables
  • en cas d’urgence vers les organismes bancaires, assurances, sécurité sociale, services postaux
  • en cas de force majeure.

Les activités de loisirs doivent être limitées et sont tolérées à titre individuel ou limitées aux personnes cohabitant sous le même toit, à condition de respecter une distanciation sociale de 2 mètres.

Malgré une reprise progressive de l’activité, toutes les manifestations et rassemblements sont interdits jusqu’au 31 juillet inclus. La Fête Nationale du 23 juin ne sera donc pas célébrée cette année et la Schueberfouer n’aura pas non plus lieu en 2020.

Fermeture des établissements scolaires jusqu’au 4 mai

La fermeture de tous les établissements scolaires a été décidée à partir du 16 mars et jusqu’à nouvel ordre jusqu’au 4 mai 2020. Les enfants ne reprendront pas l’école le 20 avril et poursuivront l’école via internet durant les 2 semaines suivant la fin des vacances scolaires de Pâques.
Concrètement ce sont 150.000 élèves et 20.000 enseignants qui suivent désormais la classe en ligne, en contact avec leurs enseignants par mail ou via des plates-formes digitales.

Un site internet dédié schouldoheem.lu/lu a été spécialement créé pour l’occasion, dans les 5 langues principales du pays (luxembourgeois, français, allemand, anglais, portugais). Une hotline (tel. 8002 9090) permet de répondre aux questions des élèves, des parents, des enseignants.

Fermeture des cafés, restaurants et autres lieux publics non prioritaires

Tous les cafés, restaurants, et autres lieux accueillant du public, non prioritaires en termes d’activité sont obligatoirement fermés. Certains continuent à livrer à domicile.

Face à l’arrêt de toute activité commerçante, de nombreuses initiatives ont été menées pour soutenir les commerçants, dont le site internet kaaftlokal.lu/ pour soutenir la communauté de commerçants luxembourgeois. Les consommateurs peuvent acheter sur le site internet des bons d’achat entre 5 et 100 euros, valables chez les commerçants inscrits. Les fonds recueillis, hors commission de 10%, sont reversés immédiatement aux commerçants, afin de leur permettre de payer leurs charges en attendant la réouverture de leur magasin. A la fin de la crise, les bons d’achats pourront être utilisés chez ce commerçant pour y acheter des marchandises.

La réouverture des hôtels, cafés et restaurants et autres commerces non prioritaires sera analysée à compter du 11 mai.

Les salles de sport, infrastructures et autres sites sportifs comme les parcours de golf resteront fermées au public jusqu’à nouvel ordre, et en fonction de l’évolution de l’épidémie suite aux premières mesures de décloisonnement.

Supermarchés et autres magasins d’alimentation

Toujours ouverts pendant la crise, les supermarchés se sont adaptés en imposant une distanciation sociale à ses clients. Le flux de clients est régulé dès l’entrée dans le magasin et une distance de 2 mètres est demandé en cas d’attente aux caisses. Les caissières et caissiers sont aujourd’hui protégés avec le matériel adéquat : gants, masque et vitre pour permettre une protection vis-à-vis des clients.

En outre, de nombreux supermarchés désinfectent les chariots entre chaque client et mettent du gel, des gants à disposition de leur clientèle.

A compter du 20 avril, chaque client devra être muni d’un masque buccal et respecter les mesures de distanciation de 2 mètres.

Services médicaux

Le gouvernement luxembourgeois a clairement fait de la santé publique sa priorité numéro 1. Tous les services médicaux nécessaires ont été déployés afin de lutter contre l’épidémie sur le territoire luxembourgeois.

Les cabinets médicaux reprennent leurs activités à compter du 4 mai avec certaines règles.

Dépistage du coronavirus dans les Centres de soins avancés

Le Luxembourg a basé sa stratégie de lutte contre le virus sur un dépistage massif des personnes soupçonnées d’infection au Covid-19, avec un taux de tests 6 fois supérieur à la France ou à la Belgique. Ces tests sont réalisés auprès des résidents, mais aussi auprès des frontaliers.

4 centres de soins avancés ont été mis en place afin de dépister le Coronavirus chez les personnes présentant des symptômes d’infection. Accessibles sans ordonnance, ces CSA disposent de 8 lignes de médecins consultants et sont ouverts 7 jours/7 de 8 h 00 à 20h00. Les consultations sont gratuites.

  • Luxembourg-Kirchberg – Luxexpo 10, circuit de la Foire L-1347 Luxembourg-Kirchberg
  • Esch/Belval – Rockhal 5, avenue du Rock’n Roll  L-4083 Esch-sur-Alzette
  • Ettelbruck – Däichhal 3, rue du Deich L-9012 Ettelbruck
  • Grevenmacher – Centre culturel place du Marché aux Bestiaux L-6731 Grevenmacher (ouverture 9h -12h)

Consultations médicales

Le gouvernement a mis en place dans le cadre de la pandémie Covid 19 une plateforme médicale d’e-consultation. Le site doctena.lu s’est également adapté en proposant désormais des video-consultations.

Structures hospitalières

Au Luxembourg, de même que pour de nombreuses autres activités, les services hospitaliers sont dépendants des frontaliers pour assurer le maintien de leur activité. Le gouvernement a donc réquisitionné de nombreuses chambres d’hôtels mises à disposition des frontaliers travaillant dans les hôpitaux afin d’améliorer leurs conditions de travail et assurer la sécurité de leurs familles. Les services ont donc été maintenus, et ont prouvé leur efficacité.

Dix patients du Grand-Est de la France, débordé par la pandémie, ont ainsi été accueillis dans les hôpitaux luxembourgeois pour y être soignés.

Le Luxembourg dispose d’une bonne structure hospitalière permettant d’accueillir les malades du Covid-19 nécessitant une hospitalisation. La construction d’un hôpital de campagne, structure hospitalière provisoire, au CHL offre une capacité d’accueil supplémentaire de 200 lits supplémentaires et 100 respirateurs. Le CHEM a également renforcé ses structures en installant des lits supplémentaires dans sa cafétéria, soit un total de 128 lits dédiés aux patients du Covid-19.

Le CHL a fermé son unité de réanimation Covid19 en date du 18 mai 2020.

Recherche et lutte contre le coronavirus

Le Ministère de l’économie a récemment débloqué 30 millions d’euros en soutien aux projets de recherche contre le coronavirus et aux initiatives de production des produits type masques, gel hydroalcooliques, blouses, … permettant de lutter contre le virus.

Mesures économiques pour aider les entreprises dans le cadre du Covid-19

Le gouvernement luxembourgeois a débloqué des fonds afin de venir en aide aux entreprises victimes de la crise du coronavirus.

  • Aide aux indépendants : à l’initiative du Ministre des Classes Moyennes, les travailleurs indépendants rencontrant des difficultés financières liées à la crise du Covid-19 peuvent demander à bénéficier d’une indemnité d’urgence de 2.500 euros, à condition que leur revenu professionnel soit inférieur à deux fois et demi le salaire social minimum
  • Aide aux TPE : les TPE (maximum 9 salariés) dont l’activité a été interrompue dans le cadre de la lutte contre le coronavirus (règlement grand-ducal du 18 mars 2020 peuvent demander à bénéficier d’une subvention de 5.000 euro, à condition que leur chiffre d’affaires annuel soit supérieur à 15.000 euros.
  • Aide aux medias : les medias ont ainsi pu bénéficier d’aides à raison de 5.000 euros par journaliste ayant participé à la continuité de l’information au plus fort de la crise pandémique.
  • D’autres professions comme les dentistes par exemple, contraints à fermer leur cabinet ont également pu bénéficier d’aides.
  • En savoir plus ici

Si l’on considère les chiffres du Luxembourg à ce jour, avec un déclin du nombre d’infectés au quotidien, on pourrait penser que la vague est passée. Mais il est crucial de ne pas relâcher nos efforts au quotidien. Et encore merci à toutes les personnes qui ont activement contribué à soigner nos malades et sauver des vies !

Gestes barrières contre la propagation du virus

Le gouvernement recommande vivement d’observer les gestes barrières suivants afin de se prémunir de toute infection respiratoire, pouvant être induite par le coronavirus.

  • Lavage régulier des mains au savon
  • Utilisation de mouchoirs en papier à usage unique pour tousser ou se moucher. Ces mouchoirs devront être jetés dans une poubelle avec couvercle
  • Eviter les contacts rapprochés (2 mètres de distanciation sociale minimum) et éviter de se serrer la main ou faire la bise
  • Eviter de toucher son visage avec ses mains
  • Port du masque recommandé pour les sorties. Peu à peu, les pharmacies sont à nouveau alimentées en masques. Certaines initiatives privées sont actuellement conduites pour réalisation de masques artisanaux qui sont ensuite distribués à ceux qui en ont le plus besoin : personnel de grande distribution, maisons de retraite, …

Un site internet a été mis en place par le gouvernement luxembourgeois coronavirus.gouvernement.lu/ sur lequel vous pourrez disposer de toutes les informations nécessaires, ainsi que les réponses à toutes vos questions.

#stayhome #staysafe #staysmart #bleiftdoheem