Epiphanie au Luxembourg : dégustez la délicieuse galette des rois !

Le 6 janvier au Luxembourg, on fête le Dräikinneksdag (jour des Trois Rois). Fête traditionnelle très attendue par les gourmands, on déguste la traditionnelle galette des rois ou Dräikinnekskuch.

Les origines de la fête de l’Epiphanie ou Dräikinneksdag

L’Épiphanie est une fête chrétienne qui a lieu tous les ans après la période de Noël. D’origine religieuse et fêtée dans tous les pays chrétiens, elle marque l’hommage des trois Rois Mages à l’enfant Jésus. Venus d’Europe, d’Asie et d’Afrique et guidés par une étoile, les Rois Mages viennent visiter le nouveau-né dans une étable à Bethléem. Pour célébrer le “Roi des Juifs”, Gaspard, Malchior et Balthazar offrent au fils de Dieu des cadeaux précieux : de l’encens, de la myrrhe et de l’or.

Au Luxembourg, l’Épiphanie n’est pas un jours férié contrairement a d’autres pays européens. En Espagne, l’Epiphanie correspond également au jour où les enfants reçoivent les cadeaux. Cette tradition est d’ailleurs perpétuée par les espagnols vivant au Luxembourg. Rappelons que les enfants luxembourgeois reçoivent quant à eux les cadeaux le jour de Saint Nicolas au Luxembourg. 

Traditionnellement, on déguste le 6 janvier,  jour du Dräikinneksdag, un gâteau particulier, le Dräikinnekskuch ou “galette des Rois”. Cette tradition serait quant à elle plutôt d’origine païenne. Elle célèbrerait le prochain retour de la lumière après la période de l’hiver, avec les journées qui rallongent suite au solstice d’hiver.

La traditionnelle galette des Rois

Au Luxembourg, on “tire les Rois” en famille ou entre amis le jour du Dräikinneksdag. Réalisée à base de pâte feuilletée et de frangipane (sorte de crème à base de pâte d’amande), la galette des rois contient une fève. Constituée à l’origine par le légume du même nom, la fève est remplacée par une figurine en céramique, représentative d’un personnage ou d’un objet spécifique. Il existe toutes sortes de fèves. Celles-ci font d’ailleurs le bonheur des fabophiles ou collectionneurs de fèves. La fève peut parfois être remplacée par une pièce.

La galette peut être cuisinée maison ou achetée dans les boulangeries ou supermarchés luxembourgeois. On trouve d’ailleurs également des Couronnes des Rois. Présentée à la fin du repas en guide de dessert, la galette des rois est accompagnée d’une couronne en carton doré. Lors de la dégustation, le plus jeune passe sous la table et attribue les parts de galette au hasard aux personnes présentes autour de la table. Celui ou celle qui trouve la fève dans sa part de gâteau a droit à la couronne. Il devient ainsi le roi ou la reine du jour. Il choisit son roi ou sa reine pour l’accompagner.

Notre recette simple de galette des Rois

Ingrédients

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée 
  • 140 grammes de poudre d’amande
  • 2 oeufs + 1 jaune d’oeuf pour colorer la pâte
  • 80 grammes de sucre
  • 75 grammes de beurre mou
  • 1 fève

Recette

Chauffer votre four à 200 degrés (thermostat 6-7)

Placer le premier rouleau de pâte feuilletée sur une plaque allant au four. 

Pour la frangipane, mélanger au batteur électrique la poudre d’amandes, les 2 oeufs, le beurre et le sucre dans un récipient adapté.

Etaler le mélange sur la pâte en laissant un pourtour libre de 2 cm environ. Cacher la fève dans le mélange. 

 Recouvrir l’ensemble avec le deuxième rouleau de pâte feuilletée par dessus. Bien coller les bords libres des 2 pâtes avec de l’eau. 

Faire de jolis dessins sur le dessus. 

Placer au four chaud pendant 20 à 30 mn jusqu’à ce que la galette soit bien dorée. Sortez du four, laissez refroidir et dégustez froid. 

Bon appétit !

Une version plus légère pourra être réalisée en remplaçant la frangipane par une compote de pommes ou de fruits. 

 

En savoir plus sur les fêtes traditionnelles au Luxembourg.