BREXIT : quelles conséquences sur le marché immobilier luxembourgeois ?

 In Actualités Argent Fiscalité, Actualités Logement

Avec la sortie annoncée du Royaume-Uni de l’Union Européenne en mars 2019, c’est toute la City à Londres qui vacille. En effet, l’industrie de la finance londonienne prépare activement son redéploiement sur d’autres places financières européennes. Le Luxembourg pourrait en profiter largement. Avec Engel & Völkers Luxembourg, étudions les possibles conséquences du vote britannique du 23 juin 2016 lors du référendum sur le « British Exit ». 

Un redéploiement de la place financière européenne au Luxembourg ?

Année après année, le Grand-Duché de Luxembourg maintient sa notation AAA par les grandes agences de notation telles que Standard & Poors en mars 2018 et plus récemment DBRS le 7 septembre dernier. De plus, la perspective est bonne avec une croissance économique luxembourgeoise largement supérieure à la moyenne des pays voisins, des finances publiques gérées de façon saine et un environnement politique solide. Autant d’atouts présentés par le Luxembourg face à des entreprises qui cherchent à quitter la Grande-Bretagne et à s’implanter au sein même de l’Union Européenne.

D’ores et déjà de nombreuses banques, anglaises ou non, ont manifesté leur souhait de s’installer au Luxembourg. Déjà créées au Luxembourg, elles pourraient ramener leurs activités de la City au Grand-Duché. Parmi les candidats potentiels à cette réimplantation, on cite entre autres JP Morgan, Morgan Stanley, Goldman Sachs, Rakuten Commercial Banking, Bank of America,  HSBC, Shangai Pudong Bank et bien d’autres encore.

Quelles conséquences sur le marché immobilier luxembourgeois ?

On notera au préalable que les caractéristiques du marché immobilier luxembourgeois ont très certainement été un facteur décisif dans le choix de ces entreprises de se réimplanter au Grand-Duché. Les rendements escomptés sur les investissements immobiliers d’entreprise sont en effet bien supérieurs au Luxembourg, comparativement aux autres capitales européennes.

Les retombées pour le marché immobilier luxembourgeois concernent à la fois l’immobilier d’entreprise et le résidentiel. D’une part, les entreprises s’installant au Luxembourg vont devoir investir dans de nouveaux locaux de bureaux afin d’y loger leurs activités et leurs collaborateurs. D’autre part, en ce qui concerne le marché immobilier résidentiel, les-dits collaborateurs auparavant installés sur Londres, vont devoir se reloger au Grand-Duché. Le Financial Times estime ainsi que dès 2017, les entreprises britanniques ont anticipé le Brexit. Ceci se serait traduit entre autres par une augmentation de 10% de la population employée dans l’asset management luxembourgeois.

Engel & Völkers prévoit donc la poursuite des investissements mondiaux dans l’immobilier au Luxembourg et un effet positif du Brexit sur le secteur. Ceci laisse de belles perspectives d’avenir pour un marché immobilier luxembourgeois en constante croissance !

Articles récents
RSS
Facebook
Twitter
Google+
LINKEDIN
Selling a property in Luxembourg Photo credit Olivier Le MoalSalon Home&Living 2018 Luxembourg