Fermer Publicité

Expat français : que prendre en compte avant d’arriver au Luxembourg ?

 Aujourd’hui sur le blog, Fanny, notre ambassadrice française, vous donne ses recommandations et ses astuces pour savoir à quoi penser avant d’emménager au Luxembourg.

  1. Que faut-il ramener de France en emménageant au Luxembourg ?

Tout est trouvable au Luxembourg, et si ce n’est pas disponible au Grand-Duché, ça l’est de toutes manières à moins d’une heure de route, dans les pays voisins, comme la Belgique, la France ou l’Allemagne.

  1. Y a-t-il des produits moins chers chez vous qu’ici, au Luxembourg ?

Je dirais à peu près tout, excepté l’alcool, le tabac, l’essence et les cigarettes. Tout le reste est moins cher dans les pays voisins car le coût de la vie est généralement élevé au Luxembourg. Une mention spéciale pour les prix des logements qui peuvent paraître vraiment exhorbitants comparés aux prix pratiqués en régions provinciales chez nous.

  1. A part les documents d’identité, quels documents est-il judicieux d'emporter avec soi ?

Plusieurs choses sont importantes à avoir avec soi en arrivant :

-       Des copies de votre certificat de mariage et de récents (datant de moins de 3 mois) certificats de naissance pour tous les membres de votre famille.

-       Des copies de vos diplômes à fournir à vos prochains employeurs si vous êtes à la recherche d’un job au Luxembourg (à lire: comment faire reconnaître ses diplômes au Luxembourg?)

-       Une attention particulière doit être portée aux couples pacsés ou non officiellement mariés : des documents spécifiques (preuve de partenariat avec estampille, par exemple) peuvent vous être demandés. Plus d’infos sur Guichet.lu.

  1. Le système de mesure est-il le même ? Et le système électrique (chargeurs, prises, ...) ?

Oui, tout est identique à la France à ce niveau.

  1. Quelles sont les informations à propos du Luxembourg à connaître, avant d’arriver ? (système éducatif, permis de conduire,  transports, ...).

Il est très important de décider avant même votre arrivée dans quel type d’enseignement vous souhaitez placer vos enfants, car cela influencera également votre recherche de logement. Il existe plusieurs écoles privées adaptées aux élèves nouveaux arrivants de nationalité française : l’Ecole Française, d’une part, mais aussi le Lycée Vauban, l’Ecole Sainte Sophie et l’Ecole Européenne. Soyez attentifs : le nombre de places dans ce genre d’établissements est très limité, en particulier pour les jeunes enfants. De plus, même si vous parvenez à y trouver une place pour vos enfants, cela ne garantit pas qu’il y aura également de la place en garderie ou à la cantine. Il est donc très important de penser à ces options le plus tôt possible, avant même de déménager.

Les écoles publiques luxembourgeoises sont aussi une bonne alternative : les cours y sont donnés en luxembourgeois jusqu’à l’âge de six ans. Ensuite, l’allemand est introduit dans le programme lorsque les élèves apprennent à lire. Le français est introduit plus tardivement (à la fin de leurs études, les élèves parlent couramment 3 langues).  Bien sûr, plus tôt vos enfants y sont inscrits, meilleure est l’intégration et l’adaptation. L’organisation de ce type d’enseignement est vraiment très bonne, et des cours supplémentaires en français ou en allemand peuvent être proposés aux enfants étrangers  afin de les aider à rattraper leur niveau.  Là encore, soyez attentifs : il y a toujours de la place dans les écoles publiques, mais cela ne garantit pas pour autant d’avoir de la place dans les “Maisons Relais” (qui prennent soin de vos enfants avant et/ou après l’école) ou à la cantine. Prendre tout cela en compte peut rapidement devenir un vrai casse-tête pour les parents qui ne sont pas disponibles et ont un travail relativement prenant. (A lire: la CASNA vous aide à faire les meilleurs choix d’enseignement pour vos enfants).

  1. Comment rentrer en contact avec des personnes avant d’arriver ?

Parlez simplement de votre départ autour de vous : vous serez surpris du nombre de personnes de votre entourage susceptibles de connaître quelqu’un qui vit ou a vécu au Luxembourg. Contactez les amis de vos amis. Créez du lien. Il existe un vrai climat de solidarité entre expats !

  1. Les locations temporaires : une bonne idée avant de choisir définitivement son quartier ou sa commune ?

Il est essentiel de prendre en considération l’endroit où vous travaillerez et l’endroit où vous scolariserez vos enfants avant de choisir votre lieu de résidence. Le trafic routier au Luxembourg est parfois très denses, au centre comme sur certaines routes fortement empruntées en heure de pointe (n’oublions pas que chaque jour, 150 000 personnes issues des pays frontaliers se rendent au Grand-Duché). Les locations à court terme peuvent donc s’avérer être une bonne option si vous n’avez pas eu le temps de tout prévoir avant votre arrivée. Lorsque c’est possible, il est souvent recommandé de passer du temps sur le territoire luxembourgeois pour s’imprégner de toutes les possibilités à envisager. Certains services de relocation peuvent d’ailleurs vous être d’un réel soutien pour faciliter vos choix. (A lire: quels logements temporaires au Luxembourg ?).

  1. A-t-il été difficile de trouver un endroit ou emménager à Luxembourg ? Quels conseils donner ?

Oui, il a été difficile de trouver un logement à louer, surtout en procédant “à distance”. Il y a un vrai creux entre l’offre et la demande de logements au Luxembourg, tant pour les maisons que pour les appartements, et vous devez parfois vous décider très vite, sur le coup. Il existe plusieurs sites immobiliers très utiles pour faciliter vos recherches. Par contre, les logements au Luxembourg sont confortables, bien équipés et bien entretenus. Je recommande cependant de demander de l’aide à une agence de relocation si vous en avez la possibilité. Profitez-en également pour demander à vos contacts s’ils connaissent une famille prête à quitter un logement du type qui vous intéresse, cela peut parfois être efficace !

  1. Et à propos des taxes, que faut-il prendre en compte ?

Il est très important de se renseigner sur la différence de système fiscal avant même de déménager. Ici, l’impôt sur le revenu est prélevé directement sur notre salaire. En prenant cela en compte, plusieurs sites proposent des simulations gratuites pour vous aider à répondre à la question de vos attentes salariales. Les employeurs se réfèrent toujours aux salaires bruts.

Conseils de Fanny, Ambassadrice française pour le Club des Ambassadeurs de Just Arrived,
Interview de Camilla Cuppini
Chargement...