Fermer Publicité

Contrôle technique luxembourgeois : quels changements prendre en compte ?

Récemment, le système du contrôle technique a été soumis à une réforme importante. Depuis, plusieurs changements ont été mis en application et le contrôle technique a été ouvert à la concurrence !

Just Arrived et l’ACL vous renseignent sur ces modifications à prendre en compte.

De quels changements s’agit-il ?

Concernant la procédure, rien ne change. Par contre, les délais, eux, ont bel et bien été revus. En effet, comme l’explique l’ACL : “désormais, le premier contrôle pour les voitures ordinaires, les motocycles et les remorques d’une masse maximale autorisée entre 750 et 3.500 kg aura lieu 4 ans après la première mise en circulation et non plus 3 ans et demi, le deuxième contrôle deux ans plus tard (donc 6 ans après la première mise en circulation). Ensuite, le contrôle périodique se fera annuellement ».

Une nouvelle définition de « véhicule historique » introduite

L’ACL précise que le contrôle périodique des véhicules historiques a lieu tous les deux ans. Les véhicules mis en circulation avant 1950 ne sont, eux, pas soumis au contrôle technique. Cependant, la définition de ce terme a changé ! Désormais, une date de mise en circulation datant d’il y a plus de 25 ans n’est plus l’ultime critère pour classer un véhicule dans la section des véhicules dits « historiques », 3 critères sont désormais d’application : « Le véhicule a été construit ou immatriculé pour la première fois il y a au moins 30 ans. ·Son type particulier, tel que défini par la législation de l’Union européenne ou nationale, n’est plus produit et il est préservé sur le plan historique et maintenu dans son état d’origine et aucune modification essentielle n’a été apportée aux caractéris- tiques techniques de ses compo- sants principaux. »

Propriétaire de véhicules historiques, pas de panique cependant : comme le précise l’ACL « si votre véhicule correspondait à l’ancienne définition du véhicule historique avant la publication de la nouvelle législation au mémorial, il ne perdra pas ce statut. »

Et pour les remorques ?

Là encore, le règlement a changé : « Les remorques qui ne sont pas destinées au transport de personnes et dont la masse maximale autorisée ne dépasse pas 750 kg, n’ont plus à passer au contrôle technique. Il vous faudra néanmoins disposer d’une vignette de conformité que vous pourrez acquérir auprès de la SNCA. »

 Encore obligé de passer le contrôle technique à la SNCT ?

L’ouverture à la concurrence du contrôle technique pourrait vous faire penser qu’il vous est possible de vous rendre dans un organisme autre que la SNCT pour faire contrôler votre véhicule. En théorie, cela est correct. Cependant, la SNCT et les garages partenaires de la SNCT sont actuellement les seuls organismes en mesure de proposer ce service au Luxembourg. Il est donc, pour le moment, encore indispensable d’avoir recours à leurs services.

D’autres changements

L’ACL précise également que d’autres changements d’ordre administratif ont également été introduits, comme par exemple : la supression  de l’obligation d’enregistrement de certains véhicules routiers (pédélec, fauteuil roulant à moteur ...), la non obligation de renoncer formelle- ment au contrôle technique pour le nouveau propriétaire qui ne veut pas soumettre au contrôle son véhicule encore couvert par un certificat valable, en cas de changement de propriétaire ainsi que la suppression de la réduction de la durée de validité du certificat de contrôle technique, en cas de présentation tardive du véhicule au contrôle technique.

* article rédigé sur base d’informations recueillies via l’ACL

Chargement...